×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 69

mardi, 07 avril 2020 20:24

Le point au 7 avril 2020 : informations pratiques

 

Chères Pompignacaises, chers Pompignacais,

Voici une mise à jour des informations et des recommandations, après trois semaines de confinement. Les élus et les personnels communaux restent pleinement mobilisés pour faire fonctionner les services, pour coordonner les actions de solidarité, pour entretenir les espaces et bâtiments publics, pour venir en aide à qui en a besoin, pour informer…

 

Solidarité

Aide aux personnes âgées, personnes fragiles, isolées, handicapées, …

Une première nécessité a été de maintenir le contact et d’aider à l’approvisionnement.

L’équipe de l’Espace Citoyen, organisme municipal constitué d’élus et de bénévoles, a été pleinement mobilisée depuis le 16 mars. La commune a été répartie en secteurs, qui ont été maillés par ces bénévoles. D’abord 400 lettres ont été déposées dans les boîtes des personnes à aider potentiellement, avec les coordonnées des bénévoles, y compris leurs numéros de téléphone. Ceux-ci sont donc appelés pour toute action d’aide à mener, notamment pour donner leur liste de courses à faire.

Les élus de l’équipe en place et les bénévoles se chargent donc de cette tâche importante, et qui est à renouveler régulièrement. Ils sont dûment commandités par la mairie et dotés des autorisations nécessaires.

Par ailleurs, de multiples appels téléphoniques de réconfort sont passés régulièrement pour prendre des nouvelles, pour soutenir les personnes qui en ont besoin et pour répondre à leurs demandes. Ces appels se comptent à présent par centaines.

L’élue qui coordonne ces actions est Mme Laetitia Pons, adjointe au maire déléguée aux solidarités, membre du Centre Communal d’Action Sociale et responsable de l’Espace Citoyen.

Voici les numéros de téléphone permettant de contacter le dispositif de solidarité ainsi mis en place :

- Mairie : 05 57 97 13 00

- Numéro de mobile des responsables : 06 62 18 45 19

Une adresse électronique dédiée a été créée pour toute communication au sujet de cette action :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Important : Ces possibilités de contact peuvent être utilisées dans plusieurs cas :

     - Pour demander soi-même de l’aide

      - Pour signaler toute personne ayant besoin d’aide

     - Pour se mettre au service de la communauté et proposer de rejoindre l’équipe des solidarités afin de participer aux actions menées décrites ci-dessus.

Pour ceux qui souhaitent rejoindre l'équipe, il faut envoyer à l'adresse électronique Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. des coordonnées précises, adresse, téléphone, et indiquer ses disponibilités. La coordinatrice de l'opération, Laëtitia Pons, se mettra en relation avec eux et leur indiquera comment procéder. Une autorisation spéciale pour sortir de chez soi, signée du maire, sera établie.

L’association Les Coteaux de Bordeaux (ACDB) logée par la mairie dans la galerie marchande et qui s’occupe d’aide à domicile, a signalé que ses personnels passaient beaucoup de temps à faire des courses pour les personnes dont elles s’occupent, au détriment des services à domicile. Nous avons donc proposé d’apporter notre concours.

Il est rappelé que l’ACDB dont les bureaux sont fermés au public propose une ouverture sur demande, en cas de nécessité. Le portage des repas est assuré. En revanche, l’activité jardinage est arrêtée, ainsi que les ménages seuls. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et tél. : 05 56 72 89 94.

 

Transport gratuit pour les soignants

Un Pompignacais généreux, Félix, gérant de la société « Trajet privé Bordeaux » propose aux personnels soignants d’assurer leur transport de leur domicile jusqu’à leur lieu de travail. Il ne prend qu’une personne à la fois dans un van de grande taille, ce qui permet de respecter les distances de sécurité. Le véhicule est régulièrement nettoyé. Félix, qui a travaillé comme ambulancier connaît les difficultés du métier de soignant et d’autant plus dans la période actuelle.

Certes les transports en commun sont gratuits pour les soignants dans la Métropole, mais ils s’arrêtent de fonctionner à 20h30. Félix peut assurer la liaison en dehors de ces horaires et par ailleurs assurer la liaison de Pompignac vers le tram et les autres transports métropolitains.

Pour contacter Félix : 06.29.23 23 60

 

Bibliothèque municipale

La bibliothèque municipale est actuellement fermée au public, mais elle propose deux services :

L'accès aux ressources numériques de Biblio-Gironde.

Le dispositif existe pour les abonnés à la bibliothèque. Il s’agit de la médiathèque en ligne proposée par Biblio-gironde. Nous nous proposons dans cette période de confinement de l’ouvrir à tous les Pompignacais.

Qu’est-ce que la médiathèque en ligne ?

La médiathèque en ligne contient des milliers de ressources numériques, allant des films aux bandes-dessinées, en passant par des formations et de la musique en ligne.

• 3 000 films et documentaires
• 350 vidéos pour se former à la bureautique et au numérique
• 1 000 000 de morceaux de musique
• 20 cours de langues
• plus de 1 000 magazines
• plus de 20 bandes-dessinées numériques
• plus de 800 histoires pour les enfants

Vous y retrouverez également une rubrique “Actus” qui regroupe les informations sur les nombreux événements et activités proposés par les bibliothèques de Gironde (conférences, cafés littéraires, soirées spectacles, etc.). Enfin, le site vous propose ses “Coups de cœur” parmi les ressources proposées, soigneusement sélectionnés par les bibliothécaires de Gironde.

Comment s’inscrire ?
Il vous suffit d’aller sur le site
www.biblio.gironde.fr et de vous inscrire en cliquant sur le bouton en haut à droite de votre écran.

Vous remplissez le formulaire en précisant bien dans quelle bibliothèque vous êtes inscrit et validez le formulaire (le numéro d’inscription n’est pas nécessaire). Vous recevrez un email à l’adresse que vous aurez renseignée vous indiquant que votre demande d’inscription a été prise en compte et que la bibliothèque à laquelle vous êtes inscrit va étudier votre demande dans les 4 jours à venir.

Une fois que la bibliothèque de Pompignac aura validé votre inscription, vous pourrez vous connecter à votre espace pour accéder à toutes les ressources gratuitement en cliquant sur le même bouton en haut à droite et en saisissant votre email et mot de passe dans la zone “Public”.

Portage de livres : La bibliothèque est également à vos côtés pour vous amener un peu de lecture

Entre le lundi et le mercredi midi de chaque semaine, nous vous proposons de faire votre demande sur les livres que vous souhaitez obtenir (un auteur, un titre, un genre littéraire, un style d'écriture que vous aimez...), soit par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. soit par téléphone au 05 56 72 81 12. Notre bibliothécaire, Natacha, se propose de vous conseiller par téléphone du lundi au vendredi de 11h à 13h. Elle se rendra ensuite en bibliothèque chaque mercredi pour y préparer vos livraisons et prendra contact avec vous pour vous indiquer les modalités de livraison en fin de chaque semaine. Les élus et bénévoles de l’équipe des solidarités assureront cette livraison à domicile.

 

La Poste

Contrairement aux fausses nouvelles diffusées par un site web parasite à éviter, La Poste ne reprendra pas sa distribution de courrier tous les jours à partir de cette semaine. Elle relève le courrier dans la boîte devant la Poste tous les mercredis, jeudis et vendredis et distribue le courrier à domicile ces mêmes trois jours.

Ce qui change cependant : la distribution de la presse se fera cette semaine sur quatre jours (au lieu de trois, le lundi ou le mardi en fonction des adaptations locales), et probablement à partir de la semaine prochaine cinq jours par semaine, d’après les annonces faites par Philippe Dorge, Directeur Général Adjoint du groupe La Poste (« Nous travaillons à une amélioration progressive de cette distribution pour la ramener dès la semaine suivante à cinq jours par semaine »).

Mais cela ne concerne pas le courrier, qui restera distribué seulement trois jours par semaine, mercredi, jeudi et vendredi.

Les « instances »

Il est rappelé que nous avons mis en place un dispositif à l’Agence Postale Communale de Pompignac pour pouvoir remettre aux usagers qui le souhaitent les « instances » (lettres recommandées et colis) arrivés jusqu’au 14 mars. Ce service suppose une prise de rendez-vous à l’accueil de la Mairie (tél. : 05 57 97 13 00).

Les « instances » arrivées après les 14 mars n’ont pas été déposées par les facteurs à l’Agence Postale de Pompignac, mais à Tresses ou dans un autre centre. Ces lettres ou colis ne sont pas récupérables pour l’instant. Pour tout ce qui ne sera pas remis, un délai d'un mois supplémentaire sera donné par la Poste à la réouverture des bureaux, avant le retour à l’expéditeur.

Les retraits de fonds

L’Agence Postale se tient à disposition personnes qui ont un besoin urgent de retrait d’argent liquide. Les demandes sont réceptionnées à l’accueil de la Mairie. Les personnes bénéficiant des minimums sociaux, qui ne pourraient se rendre dans un bureau de poste ouvert ou user d’un distributeur automatique, pourront également être accueillies à l’Agence Postale Communale de Pompignac pour retirer leurs allocations.

Se reporter à la précédente Newsletter parlant de la Poste pour relire si nécessaire les informations sur les services en fonctionnement.

 

Les masques de protection

La question des masques de protection est lancinante et l’on est bien étonné de voir des revirements de consignes pratiquées en haut lieu. On ne sait donc plus que penser et il est indispensable de savoir raison garder et de bien recouper les analyses faites par les scientifiques pour savoir ce qu’il en est réellement.

Masques FFP2

Devant la pénurie observée de masques de protection permettant de faire barrière au virus (FFP2) il a d’abord été dit que le peu de masques dont on pouvait disposer étaient réservés aux soignants en contact avec les personnes atteintes. Ce qui est normal, pour protéger nos soignants et parallèlement pour gérer la pénurie. Des milliards de masques ont depuis été commandés, mais ils ont du mal à arriver et ils sont réservés aux hôpitaux et lieux de soins.

Toutes les administrations se devaient en la circonstance de rechercher s’il n’y avait pas des stocks anciens de masques, même périmés officiellement, mais pouvant encore faire parfaitement l’affaire. A la mairie de Pompignac, nous avons retrouvé un stock de masques FFP2 acquis lors de la crise sanitaire du H1N1, et qui n’avaient pas été utilisés, cette crise n’ayant pas été aussi impactante que prévu.

Ce stock d’un millier de masques environ a été géré de la façon suivante (toutes les cessions faites ayant été gratuites) :

-          Une cession a été faite à la pharmacie de plusieurs centaines de masques pour que soit organisé une distribution équitable entre les praticiens de santé. Merci au dentiste qui a aidé la pharmacienne à répartir ces masques. Cependant la cession aux praticiens s’est faite là au compte-goutte, pour une journée seulement de consommation. Une autre répartition s’imposait donc.

-          Des masques ont de ce fait été offerts par lots de plusieurs dizaines aux médecins, tous contactés, qui ont fait part de leurs besoins et sont venus en Mairie prendre leur lot ou ont été livrés par un élu.

-          Des masques ont été offerts de la même manière et en même nombre aux infirmières, dans les mêmes conditions.

-          Des masques ont été livrés à l’association ACDB, aide à domicile (voir plus haut)

-          Des masques ont été offerts aux gendarmes chargés des contrôles et de la sécurité et à d’autres personnels exposés (ceux des supermarchés pas exemple)…

La mairie reste à disposition de ces professionnels pour tout complément. Ces dons en nombre doivent permettre d’assurer la transition jusqu’au moment où les nouveaux arrivages de masques rendront ces matériels enfin disponibles pour tous les personnels soignants et ceux qui sont en contact avec la population.

Masques artisanaux

Des particuliers et des associations, notamment l’association Finger Muppets de Pompignac se sont mis spontanément à fabriquer des masques en tissu. Après avoir longtemps dit que masquer la population ne servait à rien, les autorités indiquent maintenant que ces masques artisanaux sont « mieux que rien ».

Là il s’agit de bien suivre les préconisations des scientifiques Car ces masques, quelle que soit leur qualité ne protègent pas de la contamination individuelle, les virus étant infiniment petits et pouvant passer au travers.

Ils permettent seulement de compléter les gestes barrière en protégeant un peu mieux autrui. Ils retiennent les postillons et les gouttes envoyées par un éternuement, un raclement de gorge ou même par le fait de parler. Mais ils ne retiennent pas les aérosols, les très fines particules en suspension dans l’air. Un éternuement peut projeter un aérosol jusqu’à 6 m. Parler, chanter, crier sont des actions qui produisent des aérosols, qui sont en suspension et peuvent se diffuser loin. Donc retenons que les masques artisanaux protègent les autres contre la projection de gouttelettes, mais pas des aérosols. Ils ne protègent évidemment pas en sens inverse de l’absorption de virus.

De ce fait, les distances de sécurité doivent continuer à être respectées, et même augmentées, la distance d’un mètre étant insuffisante. Et il faut continuer à appliquer au maximum les gestes barrières.

Il ne faut pas non plus utiliser les masques artisanaux si l’on doit être en contact avec des personnes malades. Les soignants doivent être équipés de masques FFP2.

Par ailleurs, il y a lieu de bien se servir des masques artisanaux, si on les emploie. Il ne faut pas les toucher une fois mis en place et se laver les mains si on l’a fait. Il faut laver les masques en tissu après usage et les laisser sans usage pendant quelques jours (en utiliser d’autres dans l’intervalle).

Savoir aussi que l’atmosphère humide et chaude créée devant la bouche par le port d’un masque est un milieu propice à la prolifération des virus. Si le masque n’est pas filtrant pour ces virus, ce qui est le cas des masques artisanaux, ils aggravent la contamination personnelle en cas de contact avec des personnes porteuses, si les distances de sécurité et les gestes barrière ne sont pas respectés.

Il y a donc une grande discipline à respecter dans l’usage des masques, qu’ils soient professionnels ou artisanaux.

Et déjà au niveau de la fabrication. Il est recommandé par les scientifiques de respecter des normes concernant les matériaux et les modes de fabrication. L’association française de normalisation AFNOR met à disposition gratuitement un référentiel de fabrication de masques dits « masques barrières » : <https://telechargement-afnor.com/masques-barrieres >

Le document à télécharger explique :

- Les exigences minimales pour la fabrication industrielle et artisanale
- Les tests à réaliser pour s’assurer de la qualité du masque barrière
- Des conseils pour l’utilisation et l’entretien
- Les matériaux à privilégier, les dimensions, les types de brides.
Une annexe donne également des patrons, à imprimer et à utiliser directement.

Bon travail sur les masques, et merci à ceux qui en fabriquent, mais attention à bien respecter toutes les préconisations de fabrication et d’usage.

Un grand merci, dès à présent à tous ceux qui s’engagent dans ces gestes de bienveillance et de solidarité qui font honneur à notre commune.

 

Alimentation

Un grand merci à nos commerces d’alimentation pour le travail qu’ils effectuent au service de la population. Certains livrent à domicile (SPAR, My Primeur, Jawad Mouka du marché).

L’AMAP, hébergée dans des locaux communaux à la maison de Cadouin a pu maintenir ses distributions, le mardi soir.

Le marché :

Comme indiqué précédemment, le marché de Pompignac a été autorisé par la Préfecture. Il se maintient donc et se renforce.

Voici le numéro de téléphone du poissonnier, auquel il manquait un chiffre dans la précédente Newsletter : Alain Duval, 06 61 06 37 17

Autre précisions :

Le pâtissier (Tentations Sucrées) ne vient finalement que le vendredi.

Il se propose pour vendredi d’apporter des chocolats pour Pâques, des œufs, des poules, des lapins, des poussins, des poches friture mélangées… Les clients peuvent soit commander 48h avant (Eric Tillot, 06 63 35 72 67), soit acheter ce qu’il y aura sur l’éventaire vendredi. Exceptionnellement, pour aider ce nouveau commerçant à pérenniser sa présence au marché, il y aura une publication de son catalogue de Pâques avec ses tarifs sur le site de la Commune (www.pompignac.fr)

Le fromager nous signale qu’il ne viendra plus à Pompignac pour le moment. En effet, six des marchés sur huit où il avait coutume de venir sont fermés et il se consacre à ses livraisons. Il nous tiendra informé de la suite et du moment où il pourra revenir à Pompignac.

On peut rappeler que l’on trouve du fromage au SPAR et à My Primeur.

 

Fonctionnement des services municipaux

Se reporter à une précédente Lettre et au site de la commune pour bien suivre les événements et avoir confirmation du fonctionnement des services. En effet, l’accueil à la mairie est fermé au public, mais les services continuent à fonctionner en interne. L’accueil téléphonique est assuré via le numéro habituel (05 57 97 13 00) ; il n’est à utiliser qu'en cas de nécessité ou d’impossibilité d’envoyer un courriel. Un accueil physique sur rendez-vous peut être assuré pour les demandes urgentes d'état civil (reconnaissances anticipées de paternité, décès).

Pour ce qui relève du fonctionnement de la mairie et de ses services, il y a lieu de se protéger des fausses nouvelles et fausses informations hostiles à l’administration municipale et aux élus en place, diffusées par le site web parasite dont il a été question ci-dessus.

Urbanisme

Contrairement à ce qui a été affirmé par ce site web malintentionné, l’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme continue tout à fait normalement en mairie. Il n’y a aucun « gel des permis de construire ». Les délais d’instruction ont seulement été élargis.

De ce fait, même si les délais normaux d’instruction sont dépassés (un mois pour déclaration préalable, deux mois pour un permis de construire…), les pétitionnaires ne peuvent pas se prévaloir d’une autorisation tacite. Ils doivent attendre le temps qu’il faut la décision de l’administration.

Le service urbanisme de la mairie fonctionne donc sans discontinuer, mais sans accueil physique. Les dépôts de demandes d’autorisation sont à adresser par courriel sur l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,ou par voie postale, ou à déposer dans la boîte aux lettres de la mairie. Le service reçoit les demandes de renseignements sur la même adresse électronique et y répond dans les plus brefs délais.

Après instruction, les autorisations d’urbanisme signées par le Maire sont envoyées aux pétitionnaires par courrier électronique et par courrier postal, en recommandé avec accusé de réception.

Est une fausse nouvelle aussi l’annonce par le même site web cité, selon laquelle il y aurait à l’étude une demande de permis de construire pour 90 logements chemin de Lauduc, de même qu’un autre projet de 24 logements qui se nommerait « Le Clos des Lilas ». Ces annonces (photos à l’appui) sont des faux fabriqués, et leur diffusion relève de l’usage de faux.

Autorité municipale

Sont de fausses annonces encore les allégations mensongères concernant le fonctionnement de la municipalité et qui tendent à présenter le maire, les adjoints et le conseil municipal comme des personnes dépourvues de toute capacité d’action.

L’exécutif de la Commune, soit le Maire et les adjoints, de même que le Conseil Municipal en place, celui qui a été élu en 2014, sont en pleines fonctions actuellement, selon la loi du 23 mars et selon les ordonnances qui ont été promulguées depuis par le Gouvernement, et ce jusqu’à l’installation du nouveau Conseil, soit après la sortie de crise.

L’exécutif et le Conseil Municipal ne sont pas réduits, comme indiqué faussement, à « expédier les affaires courantes », mais ils ont les pleines prérogatives de leurs fonctions. De ce fait toutes les actions conduites ordinairement dans la gestion municipale, toutes les décisions à prendre peuvent l’être comme en temps normal, sans aucune restriction.

S’ajoute la gestion officielle de la crise sanitaire, qui est pleinement confiée au maire et à son équipe, en liaison avec la Préfecture. Aucune autre instance n’a le droit de s’immiscer, de quelque manière que ce soit, dans le processus officiel.

La Mairie, dûment conduite par l’exécutif en place, fait son possible pour gérer la crise et assurer la continuité des services. Tout sera fait, n’en doutez pas, pour que cette mission, indispensable pour la santé, la sécurité et la vie quotidienne des Pompignacais, soit menée à bien jusqu’au bout.

Services administratifs et techniques

Les autres services de la mairie sont en activité, Secrétariat général, finances, ressources humaines, marchés publics, suivi des travaux, état civil, inscriptions scolaires…, principalement en télétravail, mais avec une permanence tournante chaque demi-journée dans les locaux de la mairie. Des élus sont aussi présents en mairie, à tour de rôle.

Les agents des services techniques sont requis également à tour de rôle pour assurer l’entretien des espaces, bâtiments publics, voirie, et pour répondre aux urgences. Une partie prioritaire des travaux de tonte et d’entretien des espaces verts est à ce titre effectuée.

 

Stade

Dans la mesure où une caravane installée jusqu’à présent sur le trottoir de l’Allée de Cadouin hébergeait dans des conditions peu acceptables un couple en confinement et interdit de déplacement, j’ai pris la décision de faire déplacer cette caravane pour l’installer dans une allée gazonnée du stade, avec accès aux toilettes externes des vestiaires. En échange les occupants de la caravane effectuent une surveillance de la plaine des sports et sont chargés d’avertir les élus et la gendarmerie en cas de problème.

Il ne faut donc pas s’étonner de la présence de cette caravane et ne pas s’imaginer qu’il y a une arrivée massive de gens du voyage sur les lieux, comme ont pu le croire certains administrés. Il faut par ailleurs compter sur cette présence pour dissuader les groupes de jeunes irresponsables, qui se réunissent encore le soir au stade et qui pour certains commettent des dégradations, comme les 3 vitres doubles cassées à coup de pierre récemment aux vestiaires foot.

 

Ramassage des encombrants et des déchets verts

En raison des restrictions liées à l'épidémie de Covid-19, la collecte des encombrants et des végétaux, qui se déroule en général en début de mois, est reportée.

Il est donc demandé à la population de conserver sur le terrain les produits de tontes (permettant un très bon compostage), de broyer si possible les branches issues des tailles de haies et d'élagages, ou d'entreposer ces déchets verts en attendant la réouverture des déchetteries et le passage futur des services communaux.

 

Brûlage des déchets interdit  

Si le confinement peut être une situation propice à l'entretien des jardins, il est rappelé que le brûlage des déchets de jardin est rigoureusement interdit par arrêté préfectoral. Cette prescription n'est malheureusement pas toujours respectée à Pompignac et l'on a vu des colonnes de fumée monter de plusieurs endroits, jusqu'à un feu de champ généré par un brûlage sans précaution, qui a entraîné l'intervention des pompiers.

Merci de votre compréhension.

 

Respect du voisinage :

Les travaux de bricolage et de jardinage faits par des particuliers, susceptibles d’être source de gêne, sont encadrés par les horaires suivants :

Jours ouvrables :    8 h 30 - 12 h ;14 h 30 - 19 h 30

Samedis :                9 h - 12 h ; 15 h - 19 h

Dimanches et jours fériés : 10 h - 12 h

Les activités professionnelles qui utilisent, à l’intérieur des locaux ou en plein air, sur la voie publique ou dans des propriétés privées, des outils ou des appareils susceptibles de provoquer une gêne doivent s’interrompre entre 20 h et 7 h et toute la journée les dimanches et jours fériés.

En cas de nécessité, l’autorité peut accorder des dérogations. Exemple : travaux de nuit pour le renouvellement d’un revêtement routier urbain.

 

Ecoles

Inscriptions scolaires : rappel

Les inscriptions scolaires s’effectuent uniquement par courriel à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Le formulaire est téléchargeable sur le site internet de la Mairie

 

Accueil spécifique des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Ce service peut être assuré sur demande du lundi au vendredi entre 7h30 et 18h30. La prise en charge des élèves doit être réalisée par groupes de 8 élèves maximum, dans le strict respect des consignes sanitaires et des gestes barrières. Il concerne les familles monoparentales ou dont les deux parents sont mobilisés par la gestion de la crise et qui seraient dans l'impossibilité de faire garder leurs(s) enfant(s) (via le recours familial assuré par des personnes non vulnérables, l'entraide, les gardes d'enfants, un conjoint en arrêt de travail Covid19, etc.).

 

L’accueil des enfants dans les locaux des écoles accueil est organisé en complémentarité entre les enseignants des deux écoles et il mobilise des personnels communaux sur les temps d’accueil périscolaire et d’interclasse.

 

Cet accueil est étendu à présent aux enfants des personnels de l’aide sociale à l’enfance dépourvus de solution de garde. Il s’agit des personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique. Les services en charge de la protection de l’enfance concernés sont les services aide sociale à l’enfance (ASE) et protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée. Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : assistants de service social, techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues. L’accueil scolaire et périscolaire est organisé dans les mêmes conditions que pour les enfants des personnels soignants. L’accueil ne concerne pas les enfants relevant de l’aide sociale à l’enfance eux-mêmes mais exclusivement les enfants des professionnels qui interviennent auprès d’eux. "

Durant les vacances scolaires (à partir du 11/04), ce service sera pris en charge par la Communauté des Communes des Coteaux Bordelais, au titre de la compétence concernant les Centres de Loisirs.

 

Rappel au sujet des déplacements :

Voir le site du Ministère de l’Intérieur https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-derogatoire-et-justificatif-de-deplacement-professionnel

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé sur la plateforme :
  gouvernement.fr/info-coronavirus

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Le 27 mars 2020, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la prolongation des mesures de confinement jusqu'au 15 avril 2020.

Des dérogations sur attestation sont possibles dans le cadre de :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. 
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Sur présentation d’une attestation dérogatoire (qui devra préciser l’heure de départ du domicile)

 

Attestation de déplacement

Elle est téléchargeable ci-dessous, au format .pdf, ou peut être rédigée sur papier libre. Pour une meilleure accessibilité, l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible en format .txt, .docx et en langue anglaise.
<https://www.interieur.gouv.fr/attestation_de_deplacement_derogatoire>
Un dispositif de création numérique de l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible, en complément du dispositif papier toujours valide.

Après avoir rempli les informations sur un formulaire en ligne, un fichier .pdf est généré apposé d’un QR Code comprenant l’ensemble des données du formulaire, ainsi que la date et l’heure de génération du document. Ce fichier doit être présenté lors du contrôle sur smartphone ou tablette.

Ce service est accessible sur tout type de terminal mobile au travers d'un navigateur. Il a été conçu pour être facilement utilisable par les personnes en situation de handicap.
Par ailleurs, aucune donnée personnelle n'est collectée. Et aucun fichier n'est constitué.

<https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/>

 

--------------------

Bon courage à toutes et à tous pour continuer à respecter le confinement qui seul permettra de faire diminuer la progression de la pandémie.

Avec mes sentiments les plus cordiaux et les plus dévoués.

 

Le Maire

Denis Lopez