×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 69

samedi, 18 avril 2020 20:46

Le point au 18 avril 2020 : informations pratiques

Chères Pompignacaises, chers Pompignacais,

Le confinement est prolongé d’un mois. Il nous faut continuer à nous battre contre la progression du virus et nous voyons à présent que le confinement a été bénéfique. Les entrées à l’hôpital diminuent, les admissions en réanimation aussi, le nombre de décès également.

Ce n’est donc pas le moment de baisser la garde. Il nous faut continuer à respecter les consignes de sécurité qui sont prolongées : confinement, sortie de chez soi sur dérogation dans les cas prévus uniquement, distanciation, gestes barrières…

Pour ce qui est du fonctionnement des services, reportez-vous aux précédentes Lettres et au site de la commune (www.pompignac.fr). Pour ce qui est nouveau, ce qui se rajoute, ce qui précise ou modifie les informations déjà transmises, vous trouverez ci-dessous les mises à jour utiles.


Je vous rappelle cependant, que l’accueil téléphonique est réalisé chaque jour par nos agents administratifs, qui se tiennent par roulement à votre disposition, en présentiel en mairie. Tous sont également en télétravail et peuvent traiter vos demandes par mail.

Les agents techniques sont également présents chaque jour sur le terrain, pour assurer les urgences, l’entretien essentiel des espaces publics et préparer le déconfinement.

Ces interventions ont lieu dans le respect des règles de distanciation et des gestes barrières.

Les services municipaux

Solidarité

Aide aux personnes âgées, personnes fragiles, isolées, handicapées…

L’appel au bénévolat dans le cadre de l’équipe de Solidarité animée par l’Espace Citoyen, organisme municipal, a été suivi d’effet. Nous avons reçu à l’adresse <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.> des propositions de participation, qui ont été immédiatement suivies d’effet. Laetitia Pons, adjointe au maire chargée des Solidarités, a pris contact avec ceux qui se proposaient de participer, leur a attribué un secteur de la commune, avec les noms, les adresses et les numéros de téléphone des personnes à contacter, et le dispositif, déjà dense et actif, s’est enrichi de ces nouvelles participations. Les personnes isolées ou fragiles sont entourées, soutenues dans leur solitude quand c’est le cas, aidées pour leur ravitaillement et pour toute autre nécessité.

Nous rappelons ici les numéros utiles pour tous ceux qui veulent participer ou signaler des personnes qui auraient besoin d’aide :

- Mairie : 05 57 97 13 00
- Numéro de mobile des responsables : 06 62 18 45 19
Rappelons aussi l’adresse électronique de liaison :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Ces coordonnées de contact peuvent être utilisées dans plusieurs cas :

- Pour demander soi-même de l’aide
- Pour signaler toute personne ayant besoin d’aide
- Pour se mettre au service de la communauté
et proposer de rejoindre l’équipe des solidarités afin de participer aux actions menées décrites ci-dessus.


Afin que le registre sur lequel nous nous appuyons, puisse être bien mis à jour, pour contacter toute personne ayant besoin d’aide, nous vous invitons à transmettre toutes coordonnées auprès des services au 05 57 97 13 00.


L’association Les Coteaux de Bordeaux (ACDB) logée par la mairie dans la galerie marchande et qui s’occupe d’aide à domicile, signale qu’elle est en mesure d’assurer le ravitaillement des personnes dont elle s’occupe pour l’aide à domicile. Il est rappelé que l’ACDB, dont les bureaux sont fermés au public, propose une ouverture sur demande, en cas de nécessité. Le portage des repas, confié à l'association par la Communauté des Communes et cofinancé par la Commune, est assuré.

Par ailleurs, l’association a pu relancer le service jardinage depuis la semaine dernière avec mise en place d'un règlement incluant les règles de distanciation nécessaires. Aussi, des demandes spécifiques de mise en place d'heures, suite aux retours à domicile de personnes hospitalisées, peuvent être acceptées. Une réflexion est engagée pour remettre en place les prestations de ménage tout en garantissant la sécurité du personnel comme celle des bénéficiaires.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et tél. : 05 56 72 89 94.

 


Garde des enfants des personnels soignants

Durant cette période, qui devait être celle des vacances scolaires de printemps, la Communauté de Communes, prend en charge les enfants des personnels soignants, dans le cadre des centres de loisirs. Vous pouvez adresser vos demandes via l’Association délégataire Les Francas : les lundis et jeudis de 09h00 à 12h00.
Contact mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact Téléphone : 05.57.34.28.67

Les services administratifs municipaux, qui assure chaque jour une permanence en mairie, peuvent également prendre vos demandes au 05 57 97 13 00 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


Bibliothèque municipale

Portage de livres : La bibliothèque est à vos côtés pour vous apporter un peu de lecture

Le portage des livres instauré depuis la semaine dernière fonctionne au mieux. Notre bibliothécaire, Natacha, prépare les livres qui lui sont demandés et un membre de notre équipe de solidarité, Nadalette, apporte les livres à domicile.

Rappelons le processus :
Entre le lundi et le mercredi midi de chaque semaine, vous faites votre demande sur les livres que vous souhaitez obtenir (un auteur, un titre, un genre littéraire, un style d'écriture que vous aimez...), soit par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. soit par téléphone au 05 56 72 81 12. Natacha prendra ensuite contact avec vous, y compris pour vous conseiller. Elle se rendra ensuite en bibliothèque chaque mercredi pour y préparer vos commandes. La livraison à domicile s’ensuit.


Transport gratuit pour les soignants : voir la Lettre du 7 avril. Félix est à l’écoute.


La Poste :

Pour le fonctionnement général de la Poste dans cette période de crise et particulièrement pour le fonctionnement de notre Agence Postale Communale, voir la Lettre du 7 avril dernier.

Mais il y a du nouveau. La Poste va libérer les "instances" jusqu’à présent bloquées au bureau de Poste de Tresses (lettres recommandées et colis non remis à domicile).

Pour les colis et plis recommandés qui étaient arrivés avant le 14 mars et qui se trouvaient en nombre à l’Agence Postale Communale de Pompignac, nous avons mis en place un protocole, comme vous l’avez vu, permettant d’avertir les intéressés par téléphone et de fixer un rendez-vous à l’Agence Postale, pour la remise du pli ou du colis.

A présent :

Tout ce qui est en souffrance au bureau de Poste de Tresses sera remis mercredi 22 avril à Lucette, notre « dame de la Poste » pompignacaise, qui appellera ensuite, comme elle le fait régulièrement, toutes les personnes qui ont reçu des lettres recommandées et des colis non distribués depuis le 16 mars. Des rendez-vous précis seront ainsi pris et Lucette pourra continuer à délivrer les colis et les plis recommandés avec toutes les précautions de sécurité nécessaires (notamment en restant derrière la vitre).

La quantité des instances relève du trafic en période de fêtes de fin d'année ! Confinement oblige, les Français écrivent et envoient beaucoup plus qu’à l’ordinaire. Un grand merci à Lucette pour cette disponibilité et pour tout ce travail de liaison et de gestion peu habituel.

Par ailleurs, le bureau de Poste de Tresses va ouvrir deux jours par semaine, les jeudis et vendredis de 10h à 12h et de 14h à 16h. Cela à partir de jeudi prochain 23 avril. Les opérations postales ordinaires pourront ainsi se réaliser en bureau de Poste, notamment avec les automates.


Don du sang

En cette période de confinement de la population, l'Etablissement Français du Sang doit poursuivre, coûte que coûte, sa mission de santé publique au bénéfice des malades. Les collectes de sang ne sont pas des lieux de rassemblement mais des lieux de passage, pilotés par des professionnels de la santé et où les règles de sécurité, les gestes barrières et le port de masques prémunissent contre les risques potentiels de contamination.

Les citoyens sont donc autorisés à se rendre sur les lieux de collectes mobiles, où l'ensemble des mesures de précaution sont appliquées.

La collecte de sang, prévue à Pompignac, le 7 mai 2020 est donc maintenue.

Elle se déroulera au lieu habituel, à la salle des fêtes, de 14h30 à 17h30.

La collecte sera organisée exclusivement sur rendez-vous par l'intermédiaire du site internet "Resadon.fr". Il faut donc d’abord s’inscrire de cette manière, ce qui permet de planifier des rendez-vous pour les donneurs, d'éviter toute attente et d'optimiser le don. Entrez sur le site <http://resadon.fr>, cliquez sur <Inscrivez-vous à une collecte>. Choisissez votre lieu de collecte et inscrivez-vous sur un horaire disponible. Une remarque cependant : les lieux de collecte ne sont indiqués sur « Resadon » qu’une semaine environ avant le jour de la collecte. Donc, pour Pompignac, il faudra attendre les derniers jours d’avril pour pouvoir s’inscrire.

Pour vous rendre sur le lieu de la collecte, vous devez remplir l’attestation habituelle indiquant « don de sang pour assistance aux personnes vulnérables » (case 4 de l'attestation).


 


Les masques de protection

Reportez-vous d’abord à la Lettre du 7 avril. Je préciserai et complèterai ici certains aspects de la question.

Masques FFP2, réservés au personnel soignant : voir la Lettre du 7 avril.

Masques artisanaux :
On parle beaucoup en ce moment de ces masques pour la population. Faisons un nouveau point ici sur cette question.

Deux sujets essentiels :

- le fait que ces masques ne protègent pas de la contagion, mais qu’ils sont « mieux que rien », à ce que l’on dit couramment ;
- les possibilités d’approvisionnement pour en doter la population.


Les masques artisanaux ne protègent pas de la contagion :
Il faut en être bien persuadé, les masques artisanaux ne protègent pas de la contagion pour que le port de ces masques n’entraîne pas, comme on le redoute, un relâchement au niveau des mesures de protection dont il faudra garder l’habitude pendant de longs mois, voire des années. Ainsi en sera-t-il des distances physiques et des distances sociales (les groupes) et des « gestes barrières ». Ces dispositions sont à suivre strictement, même et surtout si l’on se met à porter des masques.


Explications :
Le coronavirus COVID 19 mesure une centaine de nanomètres (1 nanomètre est égal à 0,000 000 001 m). La maille d'une trame de coton est de 30 à 40 micromètres. (1 micromètre est égal à 0,000 001 m). La maille est donc 300 à 400 fois plus grosse que le virus. Trois couches de tissus superposés feront dans le meilleur des cas une maille de 10 micromètres. La maille reste donc 100 fois plus grosse que le virus.

Les particules de l'ordre de 1 à 100 nanomètres sont transportées par des aérosols. L'aérosol c'est ce que l'on voit sortir de notre nez ou bouche quand il fait très froid dehors. Ce "nuage" bouge vite et bien au gré des courants d'air. Ce "nuage" n'est bien sûr pas retenu par les mailles d'une cotonnade.

Porter un masque en tissu de coton revient donc aujourd'hui seulement à limiter les postillons qui sortent de notre bouche et/ou nez lorsque nous toussons, éternuons ou parlons fort et qui sont projetés à 1 m voire 1,50 m.

Mais cette trame n'empêche pas le virus de sortir via nos aérosols, ni de rentrer s’il a été déposé sur l'extérieur du masque.

Savoir aussi que l’atmosphère humide et chaude créée devant la bouche par le port d’un masque est un milieu propice à la prolifération des virus. Comme le masque n’est pas filtrant pour ces virus, il peut aggraver la contamination personnelle en cas de contact avec des personnes porteuses, si les distances de sécurité et les gestes barrière ne sont pas respectés.

Trois conclusions :
1) Ce type de masque est intéressant pour les personnes qui peuvent être porteuses mais asymptomatiques afin de limiter la portée de leurs postillons Mais il n'éliminera pas le risque de contamination. D'autant plus que peu de personnes savent porter un masque correctement. Le toucher avec ses doigts pour le monter ou le descendre sur son visage, plusieurs fois par jour, permet de délocaliser et de concentrer le virus sur des parties du corps tout aussi à même de transmettre le virus.

2) Ce type de masque n’empêche ni le dépôt, ni l'entrée de virus venant de l'extérieur. La personne pensant le contraire se met en danger car elle va s'approcher des autres personnes, ne pas respecter les consignes de distanciation et prendre ainsi davantage de risques.

3) Ce masque est à proscrire chez les soignants en contact avec des patients COVID19 ; seul le FFP2 est valable.

Certains médias font état d’études, qui donneraient aux masques artisanaux des vertus presque similaires à 2 ou 3% près à celles des masques chirurgicaux et aux masques FFP2. Attention, surtout dans cette période de crise aigüe, aux diseurs de bonne aventure et aux détenteurs de remèdes miracles. Ce faux sentiment de sécurité que l’on peut donner dans l’usage des masques artisanaux est des plus dangereux, comme indiqué ci-dessus.

Pour donner toutefois à la population un sentiment de plus grande sécurité, psychologiquement parlant, il est possible que les autorités décident de rendre obligatoire le port des masques artisanaux (faute d'autres masques et faute d’autres moyens de rassurer, dans l’attente du vaccin, qui n’arrivera, si tout va bien, que dans 12 à 18 mois).

Si l’on est contraints de porter ces masques, il faudra donc redoubler de vigilance : ne pas toucher le masque avec ses doigts depuis la mise du masque jusqu'à l'enlèvement, l'enlever par un bout d'élastique et le mettre directement dans de l'eau avec détergent, se laver les mains très très régulièrement, ne pas prêter ses affaires personnelles (téléphone, crayons...), nettoyer toutes les affaires qui sortent à l'extérieur régulièrement au gel hydro-alcoolique... Et surtout continuer à respecter strictement les consignes nationales de sécurité.


Voir la synthèse suivante : <https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/coronavirus-10-questions-que-lon-se-pose-sur-les-masques-433365>

Bref, cela ne va pas être simple, surtout dans le cadre annoncé de la réouverture des écoles au 11 mai !

La disponibilité des masques artisanaux :
Actuellement aucune catégorie de masque n’est facile à acquérir.

A Pompignac, des bénévoles d’association et des particuliers se sont donc mis à en fabriquer, comme un peu partout en France d’ailleurs. La Lettre du 7 avril donnait à ce sujet des indications sur les normes AFNOR qu’il faut suivre scrupuleusement et sur la manière de télécharger des patrons et des bonnes indications de fabrication.

L’association pompignacaise Finger Muppets, que nous connaissons bien, s’est mise à fabriquer des masques à la chaîne, à raisons de trois couturières travaillant 10h par jour. Des matériels et des machines restent disponibles pour celles ou ceux qui voudraient rejoindre ce « commando » de talent.

Mais il faut de la matière première, du tissu de coton, des élastiques et du fil. Deux viticulteurs de Pompignac ont déjà offert des bobines de liens. Si vous avez la possibilité d’offrir vous-mêmes des cotonnades, des élastiques de couture et du fil, vous pouvez vous signaler et apporter vos dons à la mairie, ou au siège de Finger Muppets.

1000 masques ont déjà été confectionnés par nos couturières bénévoles. Ces masques sont disponibles dans les deux magasins SPAR et My Primeur. En faisant vos courses, vous pouvez donc en prendre. Il semble possible que l’on puisse par cette confection locale, intense et généreuse, fournir toute la population de la commune dans quelques temps.

Parallèlement, la Mairie a commandé, par sécurité, des masques à divers fabricants, mais sans aucune garantie de délai, les opérateurs en France étant saturés et indisponibles pour la plupart.

Par ailleurs, la Communauté des Communes, que nous remercions, a proposé d’acheter 20 000 masques artisanaux, à mettre à la disposition de la population, un masque par habitant. De plus, le Département, qui commande aussi des masques artisanaux, a choisi de les confier à la Communauté des Communes pour les distribuer. Disponibilité du matériel dans les deux cas : de l’ordre de trois semaines, à première vue. Si tout va bien évidemment.

Dans l’attente, nous pouvons déjà disposer de nos propres productions et compter avec de fortes probabilités que toute la population puisse disposer au moins d’un masque made in Pompignac dans les deux ou trois semaines qui viennent.

Les contacts :
Finger Muppets : Sandrine et Laura : Tél. : 06 08 89 22 05, 06 14 80 73 93, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Mairie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et 05 57 97 13 00.

Un très grand merci à toutes celles et ceux qui se sont engagés dans cette belle action de solidarité.

 


Fonctionnement des services municipaux : voir la Lettre du 7 avril

Collecte des déchets ménagers : voir la Lettre du 7 avril.

A rappeler toutefois, même si l’information se trouve déjà sur le calendrier de collecte annuel du SEMOCTOM :

La collecte du vendredi 8 mai (bac jaune des recyclables) sera maintenue le jour même (jour férié non obligatoirement chômé).

 


Ramassage des encombrants et des déchets verts : voir la Lettre du 7 avril.


Brûlage des déchets interdit :
Il faut encore rappeler que si le confinement peut être une situation propice à l'entretien des jardins, il est rappelé que le brûlage des déchets de jardin est rigoureusement interdit par arrêté préfectoral.

Car malgré l’interdiction préfectorale, relayée par une interdiction municipale et malgré le rappel régulier des règles dans le Mensuel et dernièrement dans la Lettre du 7 avril, on voit encore des feux de joie d’une taille impressionnante dans tel ou tel quartier de Pompignac, avec des colonnes de fumée envahissant tout le secteur avoisinant, sans aucune vergogne. Les auteurs de ces incinérations illicites en rajoutent, jusqu’à créer des flammes dépassant le toit de leur maison, au risque de créer un incendie du bâtiment. Véridique ! La semaine dernière c’était un feu de champ, avec intervention des pompiers. Les gendarmes sont intervenus pour avertir les contrevenants. Après les rappels successifs, si les rappels à la loi ne sont pas suivis d’effet, nous passerons à la verbalisation et à l’amende, qui est de 450 € pour chaque infraction.

Respect du voisinage :
Il faut encore rappeler les règles en vigueur pour les nuisances sonores, car malgré les différents rappels, nous nous trouvons encore devant des cas d’incivilité, de non-respect d’autrui, qui sont inadmissibles. Un exemple parmi d’autres : lundi de Pâques, jour férié, un habitant de la commune a cru bon de passer sa terrasse au nettoyeur haute pression, extrêmement bruyant, à 13h exactement, cumulant ainsi les interdictions. Au grand dam du voisinage.

Rappelons donc une fois encore les règles de bonne conduite et de bonne convivialité à respecter :

Les travaux de bricolage et de jardinage faits par des particuliers, susceptibles d’être source de gêne, sont encadrés par les horaires suivants :
Jours ouvrables : 8 h 30 - 12 h ;14 h 30 - 19 h 30
Samedis : 9 h - 12 h ; 15 h - 19 h
Dimanches et jours fériés : 10 h - 12 h

Les activités professionnelles qui utilisent, à l’intérieur des locaux ou en plein air, sur la voie publique ou dans des propriétés privées, des outils ou des appareils susceptibles de provoquer une gêne doivent s’interrompre entre 20 h et 7 h et toute la journée les dimanches et jours fériés.
En cas de nécessité, l’autorité peut accorder des dérogations. Exemple : travaux de nuit pour le renouvellement d’un revêtement routier urbain.



Conciliateur de Justice

Monsieur le Conciliateur de Justice, Patrick Tronche, nous demande de communiquer l’information suivante : « Cette période de confinement ne permet pas au Conciliateur de Justice de tenir ses permanences à la mairie de Latresne. Cependant il peut être saisi via son adresse email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., et tâchera de gérer au mieux votre dossier en fonction de cette situation particulière. »


Rappelons que le Conciliateur de Justice a pour mission de permettre le règlement à l'amiable des différends qui lui sont soumis, pour éviter les actions en justice. Il est chargé d'instaurer un dialogue entre les parties pour qu'elles trouvent la meilleure solution à leur litige, qu'elles soient personnes physiques ou morales. Le conciliateur de justice peut intervenir pour des problèmes de voisinage (bornage, droit de passage, mur mitoyen), des différends entre propriétaires et locataires ou locataires entre eux, des différends relatif à un contrat de travail, des litiges de la consommation, des impayés, des malfaçons de travaux, etc. La saisine du conciliateur de justice est gratuite.

Voir le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1736


Aide aux entreprises pour obtenir des crédits.

Voici une initiative généreuse d’un Pompignacais, Patrick :

« Soutien bénévole aux entreprises et entrepreneurs : professionnel expérimenté de la banque commerciale et du crédit (38 années dans des banques moyennes et grandes) et ex-cadre dirigeant de banque, je vous propose bénévolement mon appui pour obtenir les financements dont vous avez besoin auprès de votre banque pendant cette période difficile. Il ne s’agit pas de courtage ou d’offre de service, mais de vous proposer un accompagnement pour présenter au mieux votre dossier en vous faisant bénéficier de mon expérience du fonctionnement interne des banques et de la manière d’aborder au mieux votre interlocuteur (en pensant à son comité de crédit). »
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Mob : 06.11.95.92.69.

Un grand merci à Patrick pour son engagement et pour cette offre de service, réservée aux entreprises de la communauté des communes et qui pourra les aider à tenir bon dans la période extrêmement difficile que nous vivons.


Opération tranquillité entreprises

Communication de la Gendarmerie :
« Vous vous absentez ? Votre entreprise est fermée en raison du confinement ? Entrepreneurs, artisans, commerçants, bénéficiez de l’Opération Tranquillité Entreprises. Faites surveiller vos locaux par les services de gendarmerie. Inscrivez-vous dans votre brigade de Gendarmerie. »
Tresses : <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>

Il est rappelé cependant que pour lutter contre les cambriolages et atteintes aux biens, il n’est pas inutile d’équiper ses bâtiments d’un dispositif d’alarme anti-intrusion, doté d’une liaison avec une société de surveillance.


Commémorations :

En raison de la situation de confinement, parmi les manifestations qui sont annulées se trouvent les commémorations des grands événements historiques, qui réunissent régulièrement la population sur l’aire de commémoration, devant le monument aux morts.


Ainsi la commémoration de la fin des hostilités du 8 mai 1945 ne sera pas possible à la date anniversaire du 8 mai. Il est raisonnable aussi de considérer dès à présent que la commémoration de l’Appel du Général de Gaulle le 18 juin ne se tiendra pas à la date anniversaire.


La décision a été prise, en concertation avec la section locale des Anciens Combattants, de reporter ces commémorations à une seule cérémonie, celle du 11 novembre 2020, qui portera ainsi le devoir de mémoire pour l’ensemble des commémorations de l’année.


Jury d’Assises

Comme chaque année, un arrêté préfectoral nous demande de procéder au tirage au sort des membres du jury d’assises pour le département de la Gironde. Ce tirage au sort est effectué à partir de la liste électorale municipale et doit avoir lieu en séance publique. Mais dans ce contexte de crise sanitaire grave liée au COVID-19, le public n’a pas été autorisé à y assister.

Ce tirage au sort a été effectué le vendredi 17 avril 2020, à 15h en mairie. Pour la commune de Pompignac, ce sont 6 personnes qui ont été désignées. Chacune d’elles va recevoir un document à remplir et à nous retourner dans les plus brefs délais pour transmission auprès des services de la Cour d’Assises de la Gironde.


Ecoles
Inscriptions scolaires : rappel
Les inscriptions scolaires s’effectuent uniquement par courriel à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Le formulaire est téléchargeable sur le site de la Commune : www.pompignac.fr.


---------


Bon courage à toutes et à tous dans cette situation de lutte intense contre la pandémie. Un grand merci à vous tous qui respectez le confinement et les mesures de sécurité et à toutes celles et ceux qui participent aux actions de solidarité.


Avec mes sentiments les plus cordiaux et les plus dévoués.


Le Maire

Denis Lopez